mardi 30 avril 2013

Des pigeons a 1 Milliards d'€uros

-->
1 MILLIARD D'€UROS DE CADEAU FISCAUX AUX CAPITALO-LIBERALES DÉBRIDÉS
DE FRANCE



Devant un auditoire de 300 entrepreneurs, plusieurs ministres se sont succédé à la tribune - «les amis de Bercy», les a nommés un Arnaud Montebourg très en verve.
Pour leurs dire à quel point la France les aimait et avait besoin d’eux.
Une première partie placée sous le signe d’une «nouvelle alliance» entre salariés et entrepreneurs, comme l’a expliqué la ministre Fleur Pellerin, grande ordonnatrice de l’événement, avant que le maître des lieux ne vienne clore ces assises de l’entrepreneuriat, pour rappeler que «notre premier devoir, c’est de stimuler l’esprit d’entreprise dans notre pays»



Notre Président diplômé d’HEC ( grande école de commerce et de management appartenant au MEDEF) François Hollande a tenu d’emblée à souligner une
«évidence patronale » qu'il semble faire sienne:



«Ce sont les entreprises qui créent la richesse, l’activité et donc
l’emploi.»


Mais c'est une contre vérité économique.


Les entreprises et les entrepreneur ne créaient des richesses, de l'activité et de l'emploi que si le produit est un besoin pour de nombreux salaries/retraités consommateurs solvables de par le monde.
Le capital est misérable, et les fonds de roulement sont a 60% de l'endettement ( de la création monétaire) elles sont donc entres les mains de Financiers.


Notre exécutif très critiqué ces derniers mois par les grands et petits patrons pour avoir alourdi de plus de 10 milliards d’euros leurs fiscalités dans son premier budget  2013 et maintenu le principe d’une taxe à 75% sur les très hauts revenus.
Il l'avait déjà fait reculer ce qui avait fait perdre a l'état  750 millions d'impôt pour nous désendettés.



François Hollande leur a présenté hier toute une série de mesures en faveur des entreprises,



le nouveau régime de taxation des plus-values de cession de titres


a la fois très simplifié et encore plus allégé, ce régime «équilibré», «juste» et «pérenne» ce nouveau régime de taxation des plus-values de cession de titres devant s’appliquer à partir de 2014.
Il distingue deux cas de figure :
Dans le premier, de droit commun, l’alignement de la fiscalité du capital sur celle du travail est la règle pendant deux ans après l’acquisition des titres.
Entre deux et huit ans de détention, un premier abattement est introduit, avant d’être porté à 65% au-delà de huit ans.
Dans le deuxième régime, dit «incitatif», et qui vise notamment à récompenser la prise de risque, l’abattement est majoré à 85% au-delà de huit ans, et commence à s’appliquer dès un an (à 50%) de détention des titres.
Ce régime avantageux concerne les ME de moins de dix années d’existence et les jeunes entreprises innovantes, mais s’applique également en cas de cession «familiale» et de départ à la retraite du dirigeant.
C'est un alourdissement de la fiscalité dans ce dernier cas, puisque les patrons de PME partant à la retraite étaient totalement exonérés d’impôt sur les plus-values de cession.
Afin de faire passer la pilule auprès de la CGPME représentant les petits patrons et qui se battait pour le maintien de cette exonération totale, un abattement supplémentaire de 500 000 euros sera pratiqué.
En tout, après huit années de détention, les taux effectifs d’imposition des possesseurs de titres d’entreprise seront donc ramenés à 33% dans le premier cas et à 25% dans le second.
Des taux nettement inférieurs à la tranche haute de l’impôt sur le revenu à 45%.
L’alignement de la fiscalité du capital sur le travail promis par la nouvelle majorité est cette fois-ci bel et bien enterré.



A ce prix là si les entrepreneurs ne sont pas au RdV des embauches et de la croissance + qui va rendre des comptes et payer pour ce énième mensonge.



D’après un texte de CHRISTOPHE ALIX

lundi 29 avril 2013

Pour que cette ABERRATION « GÉNÉTIQUE » CESSE ?

-->
17 % des 15-29 ans ne sont ni à l'école, ni au travail, ni en formation.



Un flot de jeunes marginalisés menace de s'accroître en France: au début de l'année 1,9 million de Français de 15 à 29 ans n'allait ni à l'école, ni au travail et ne bénéficiait d'au­cun soutien psychologique et de formation, selon le Conseil d'analyse économique (CAE).



Plus grave encore: 900.000 jeunes ont quitté le cursus scolaire sans diplôme, donc sans aucun viatique pour l'emploi.
17 % des jeunes de cette classe d'âge échappent à L'ETAT et à la protection de la jeunesse, c'est une faute !



Ce chiffre qui est plus élevé qu'ailleurs, est source d'inquiétude.
«Si la crise a affecté l'ensemble des pays développés, nombre de pays européens connaissent des taux d'emplois des jeunes supérieurs au nôtre», soulignent les auteurs de cette analyse.



Ces constats déplorables ne datent pas d'hier, il est le résultat de nos modes de vie culturelle et de nos choix économiques, notre consommation d’alcool est la plus élevée du monde et nous savons depuis de nombreuses années que cette consommation d’alcool provoque des déficiences mentales chez nos enfants, qui inévitablement reproduisent leur mode de vie une fois adulte.


La solution proposée est coûteuse et le résultat plus qu'aléatoire !



Pour tenter d'inverser la tendance, le CAE prône la mise en place de deux types de mesure: celle qui amènera le jeune vers l'emploi, puis celle qui incitera les entreprises à les accueillir.

Réorienter les fonds des emplois d'avenir

Ces deux axes d'un même engrenage vertueux sont forgés autour de deux idées maîtresses.
Dans un premier temps, le CAE prône le développement de l'enseignement professionnel via l'alternance emploi-étude.
En Allemagne, c'est une réussite: 50 % des jeunes utilisent cette possibilité, contre 25 % en France.
«En outre, la hausse récente de l'apprentissage est le fait des diplômés alors que l'effort devrait être concentré sur les jeunes sans diplôme», note cette instance qui dépend directement du premier ministre.
Ce constat engendre une proposition simple: réorienter les fonds alloués aux emplois d'avenir vers la formation des jeunes sans diplôme, en subventionnant 120.000 emplois avec une formation en alternance (secteur marchand) et 750.000 formations à plein temps dans les programmes de «la deuxième chance».
Dans un second temps, du côté des entreprises, le CAE suggère de supprimer l'obstacle du salaire minimum pour les jeunes peu qualifiés: des allègements de charges ciblés seraient réservés aux contrats de génération pour les rémunérations inférieures à 1,6 fois le smic. «Les sommes dégagées seraient ré-allouées à l'accompagnement des jeunes», poursuivent ces experts qui proposent, en outre, la simplification de la rupture du contrat de travail pour motif économique. Une réelle alternative entre des CDI trop stables et des CDD qui le sont trop peu. En ouvrant le RSA aux jeunes et en triplant les moyens de l'État pour l'accompagnement, le CAE voudrait ainsi inverser les courants de cette inquiétante marée.



Ils seront à la charge de la nation jusqu’à leur mort.



D'après un commentaire de Charles GAUTIER

Que faisons nous pour que cette ABERRATION « GÉNÉTIQUE » CESSE ?

dimanche 28 avril 2013

Notre Formation Professionelle



C'est 3.731M € de budget 2013

Il existe en France des dizaines de milliers d’organismes de formation.

Certains ont le statut d’entreprise, d’autres d’associations loi 1901.

Le secteur est peu réglementé:

«Il existe un agrément mais c’est seulement sur le volet administratif.

Il n’y a aucun contrôle du contenu de la formation.

N’importe qui peut se présenter demain comme formateur.»




lundi 22 avril 2013

UNE ERREUR ÉCONOMIQUE ! UNE DE PLUS


«Au delà
300000 € de revenu annuel
je prends tout »

JL Melanchon du Front de Gauche.

Cette mesure paupériserait tous les propriétaires de France.

La valeur de tous nos patrimoines immobiliers fondrait de 60% en un an.

Notre industrie du luxe, un de nos derniers fleurons commerciaux* verrait son Chiffre d'Affaires français s'écrouler de 50% en 2 ans.
* J'allais écrire, et industrielle, ce n'est malheureusement plus le cas .

Leurs zones de chalandise ne seraient accessibles qu'aux touristes argentés, les français ne pourront que faire du « lèche vitrine » dans les centres villes.

Aucun contribuable français ne pourra accéder à l 'hôtellerie au delà de 3 étoiles, quant à déjeuner chez un de nos restaurateurs étoilés, il faudra faire plusieurs années d'économie pour se l'offrir.

Fini les grosses berlines Allemandes, les bolides italiens leurs show room peuvent tous fermer.

Gagner au Loto ou au PMU n'aurait plus aucun intérêt.

Cette mesure IMBÉCILE provoquerait une casse sociale de 1 million de chômeurs en 3 ans.

Les plus beaux quartiers de nos villes, nos villages touristiques de montagne ou de nos côtes seront laissés à l'abandon par les contribuables français.

Pour vous en convaincre, faites une partie de Monopoly en doublant les taxes tous les 5 tours.

Cette mesure pour être crédible devrait être accompagnée  d'autres mesures redistributives universelles massives :


Un logement opposable adapté à votre fratrie pour 22% de votre revenu.
L’État patron et les collectivités locales doivent cotiser à l'Urssaf sur leur masse salariale.
Réduisons nos caisses de Retraite a 4, Cadres, Techniciens, ouvriers et employés et intermittents du spectacle.
L'assiette de cotisation patronale sera calculée sur EBE des entreprises.
Une Sécurité Sociale universelle
Une allocation et une retraite minimum garantie à 80% du SMIG
Éducation et formation permanente et gratuite.

Et d'une reforme de nos institutions :

Création d'une seule et unique fonction publique.
60% de la TVA finance toutes les collectivités locales.
Réduction de 30% de tous les mandats électifs.
Limiter le nombre de Ministres à 25, et leurs collaborateurs à 25 par ministère.
L’État et de toutes les Collectivités Locales sont exonérés de TVA .
On réduit à 8 le nombre de nos Régions et nos 21 régions deviennent des départements ainsi que nos 9 métropoles et les 7 Départements de l'IdF.
Annulations de toutes nos lois dépourvues de Décrets d'applications depuis plus de deux ans.
Introduction de 30% de proportionnelles dans toutes les consultations.
Suppression des CESE.


Que pouvons nous faire de plus intelligent sur le sujet des rémunérations ?

Nous avons deux indices qui devraient nous éclairer :

Le SMIG 2013 est à 17308 € annuel.

Le plafond de la Sécurité Sociale est à 37032 € annuel.

Ce qui veut dire qu'un patron limité au salaire de 300 000 €, ne pourrait gagner que 8 fois le salaire de son plus jeune cadre. C'est ridicule et démotivant.


Voici un barème de rémunération maximum :

Cadres de Direction Générale (clause de non-concurrence, avantages en nature et d'expatriation inclus)

Échelle démarre à 185 160 € annuel et se termine par 20 fois ce montant à 758 640 € annuel.

Cadres exécutifs et commerciaux à 35h et RTT(heures sup et clause de non-concurrence, avantages en nature et d'expatriation inclus).

Échelle commence à 37032 € et se termine 92580 €

Techniciens, agents de maîtrise à 35h et RTT (heures sup et clause de non-concurrence, avantages en nature inclus).

Échelle commence à 27774 € annuel pour se terminer à 33328.80 €

Ouvriers et employés à 35h et RTT (heures sup et clause de non-concurrence, avantages en nature inclus ).

Échelle commence17308€ annuel pour finir à 33328.80 €.

FANTASME DE FILIATION DES DROITES



L'annulation du Mariage pour toutes les droites ne résoudra pas leur fantasme de filiation.

Puisque le mariage est autorisé dans de nombreux pays de UE et que ces couples pourront venir résider et travailler en France en toute légalité.

Dans 20 ans l'amour d'un couple devra-t-il être accompagné d'un certificat de filiation parentale pour se marier religieusement ?

Patrick Garcia

Les contradictions US



Le 19 Avril 2013

"Une bombe ne nous détruira pas"Obama à Boston

Une ville en état de siège , 9000 policiers pour la traque de deux hommes armés jusqu'aux dents et pas inconnus du FBI .



Le 17 Avril 2013



"C'est un jour de honte pour Washington"
A lancé le président,OBAMA ostensiblement en colère.

Quatre élus du parti démocrate du président ont fait défection et rejoint les républicains pour voter contre un amendement qui aurait imposé des vérifications d'antécédents judiciaires et psychiatriques avant les achats d'armes sur internet et dans les foires spécialisées.

"Au lieu de soutenir ce compromis, le lobby des armes et ses alliés ont volontairement menti à propos de cette loi", a-t-il accusé, en enjoignant les Américains à se mobiliser aux prochaines élections. 
 
"Pour moi, c'est seulement le premier round", affirme Barack Obama à la Maison Blanche.



samedi 20 avril 2013

UNE ERREUR ECONOMIQUE CATASTROPHIQUE



D'économistes prestigieux


Reinhart et Rogoff ("R & R"), avaient démontrés que le taux de croissance d'un pays était corrélé négativement à son endettement public, dès lors que celui-ci dépasse la barre des 90 % du PIB.

Les conclusions de R & R ont servi de caution scientifique pour justifier la mise en place de programmes d'austérité et gravé dans le marbre de nos Constitution la règle des 3% de déficit budgétaire tous pays de l'UE.
Trois universitaires américains MIT ont refait tous leurs calcules et ont pointé des erreurs qui remettent en cause ce qui est devenue un dogme de politique budgétaire, qui a aggravé et qui a précipite des pays dans la misère.

l'économiste américain Robert Barro dès 1974, avait déjà lancé l'idée que la baisse du déficit public, via des hausses d'impôts ou des coupes dans les dépenses, pouvait être favorable à la croissance.

Une idée qui a, peu à peu a infusé, mais que la crise actuelle semble démentir fermement, la « consolidation budgétaire » provoquant partout des dégâts sociaux monstrueux et ravageurs dans le monde entier .

Pourtant, nombre de responsables politiques s'y accrochent, tout comme la Commission européenne .

Le débat sur la pertinence de l'austérité est donc relancé, Merkel, la BCE et la Commission Européenne vont devoir manger leurs chapeaux !!!

vendredi 19 avril 2013

Le PS c'est

-->

"une Oligarchie", un"clans", un"système",



Ces termes violents... sont le quotidien dans nos trop rares réunions ou nous devrions débattre et faire de la politique.

Je parle de façon directe parce qu'on n'a plus l'habitude, au PS, de nommer les problèmes.
 
Or, cette dérive clanique peut conduire à des situations insupportables pour tous les socialistes et pour tous les Français de gauche.
 
Jérôme Cahuzac a été propulsé moins par les structures internes du parti que par le soutien des hommes et des femmes de son clan au sein de l'appareil. 
 
On en voit le résultat. Il faut donc en tirer les conséquences.

Hollande a une part de responsabilité, comme tous ceux qui ont dirigé le parti. 
 
Mais François Hollande n'a jamais trempé dans ces fonctionnements. 
Il n'a jamais constitué un courant, ce n'est pas l'homme d'un clan car il savait que ce mécanisme était redoutable. 
Si on peut lui faire un reproche, c'est d'avoir été parfaitement conscient de ces dérives et de ne pas y avoir mis un terme comme premier secrétaire. 
Il ne les a pas avalisées, il ne s'est pas compromis avec, mais il a dans ce contexte été dans l'impossibilité de le réformer.

Militants avez vous envisagés de quitter le PS ?

Malheureusement, j'y pense presque tous les jours. 
Je n'éprouve aucune satisfaction à en parler comme je le fais. 
J'ai adhéré au PSU à 16 ans. Je suis plus socialiste que jamais, mais je me sens très mal à l'aise dans mon parti car je ne vois pas les choses bouger ni les moyens de les faire bouger.
 
Le PS a subi une défaite au premier tour de la présidentielle en 2002 et n'a pas changé, il a subi l'affaire DSK et n'a pas changé. 
Il subit l'affaire Cahuzac et ne veut pas changer... 
Avant que le bateau sombre, il peut se passer un certain temps. 
L'agonie peut durer très longtemps. 
Je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle avec le Parti radical des années 1930 qui, comme le PS, était un grand parti, avec de grandes personnalités et un grand projet, et s'est petit à petit affadi au point de devenir simplement un élément d'un système.

Il n'y a pas besoin de le quitter, il vous jette, vous n'êtes plus convoqué aux réunions de section et on ne vous renouvelle pas votre carte !!!!


d’après un texte de Gaëtan GORCE Elu PS de la Nièvre
.

La FRANCE doit sauvé le monde



Le 18 Avril 2013 a l'émission C'dans l'air Philipe DESSSERTINE nous a expliqué que la FRANCE était la seul puissance a pouvoir sauvé le monde d'une catastrophe économique et sociale, a la condition de faire les reformes structurelles et de réduction de notre dépense public, «  La crise est la, elle ne nous lâche pas, nous ne faisons qu'acheter du temps, l'horloge tourne, notre échec précipiterait le monde dans une crise inimaginable ».



Ce prestigieux professeure nous confère donc une mission divine, nous cette pauvre FRANCE au bord du gouffre, ce pays aux milles tares, toujours 5/6 puissance économique du monde (selon les calcul).
Pour une fois que quelqu'un nous décerne la palme d'or réaliser la mission hautement prestigieuse de SAUVER LE MONDE
Et tout cela dans les plus bref délais car nous n'avons plus de temps. C'est donc François HOLLANDE et les pauvres humains qui peuplent la France a faire les sacrifices matériels et sociaux.


Il faut réduire a tout prix notre dette publique :

C'est plus de commandes publiques aux entreprises
C'est démoraliser les entrepreneurs
Donc réduire la croissance
Augmenter le chômage
C'est entamé inéluctablement notre pouvoir d'achat


Il ne faut surtout pas augmenter les prélèvements obligatoires

C'est ne plus former nos jeunes correctement
Réduire notre sécurité
Fini la possibilité de bouger, se divertir, se soigner, bien vieillir sans bourse délie.


Philippe Dessertine


Diplômé de l'IEP de Bordeaux2 et titulaire d'une maîtrise de droit, il poursuit en DEA de finance et passe l'agrégation et le doctorat de gestion. Il a l'HDR (habilitation à diriger des recherches).
Professeur à Paris-X Nanterre (depuis 2001), où il dirige le Centre d'études et de recherches sur les organisations et la stratégie (Ceros). Il est le Directeur de l'Institut de haute finance (IFHF). Il est membre du Cercle de l'entreprise.
Spécialiste de l'économie et de la finance, il est l'auteur d'ouvrages et d'articles sur l'information financière dans le journal Libération[réf. nécessaire].
En 2009, il a été membre de la Commission du Grand Emprunt présidée par Alain Juppé et Michel Rocard.
Il est aussi professeur à l'ENSAE où il donne un cours sur les nouvelles normes comptables, au Master GDO (Gestion et Dynamique des Organisations) qui porte les sceaux de l'École des Mines et de l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Il est également habilité à enseigner à l'Escp-Europe et l'École polytechnique.
Directeur de l'institut de haute finance à l'Institut français de gestion, Philippe Dessertine est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Le monde s'en va-t-en guerre, La Décompression, et Le Gué du tigre, tous trois édités chez Anne Carrière en 2010, 2011 et 2012. Sous la direction de Jean-Louis Chambon, il a collaboré à l'écriture de Rigueur ou relance ?, publié aux éditions Eyrolles en 2011.

http://www.philippedessertine.com/

mardi 16 avril 2013

ET ILS SE PLAIGNENT !


«L'insertion professionnelle »


N'est pas du resort de l'Enseignement Superieur !!!


C'est aux entreprises de prendre en charge cette formation qui est spécifique a chaque process de fabrication.


Les La ministre Geneviève Fioraso a décidé de « refonder le paysage français de l'enseignement supérieur ».


Pour cela, elle a organisé l'automne dernier une grand-messe, les Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche: 500 réunions et débats, 20 000 personnes, 106 organisations auditionnées. Résultat: un rapport de 85 pages et 135 propositions.
On n'y trouve... qu'une seule proposition concernant l'insertion professionnelle des diplômés.
Puis le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a chargé un parlementaire chevronné, Jean- Yves Le Déaut,?« de faire émerger de ces assises les éléments qui pourraient être traduits en mesure législatives »
.. Résultat: un nouveau rapport pour inspirer la loi, un pavé deux fois plus épais que le précédent, contenant 117 propositions.
Un gros travail dans lequel les termes?« insertion professionnelle » ne figurent à nouveau... qu'une seule fois.
Nulle part il n'est fait état de l'intérêt à renforcer la relation entre le monde de l'emploi et l'université.
Ou de la nécessité de suivre le devenir des diplômés
PATRICK FAUCONNIER



Vous avez tout faux
Les entreprises ont déjà beaucoup de mal a évalué leurs besoins en cadre à 5 ans, alors qu'elles fournissent à leurs banquiers des estimations de CA tous les ans... à 5 ans.
Les patrons par les biais de CCI, leur organisation syndicale.
les Chambres des métiers sont co-financeurs, organisateurs et concepteurs de 60% des formations professionnelles.
Ils sont les patrons de combien de grandes écoles de commerce, ou de managments ? 
ET ILS SE PLAIGNENT !

Les PDG EX-DIRCAB

-->

Un nouveau Baron de notre République

La nomination de Stéphane Israël dircab de Montebourg à la tête de Arianespace est un passage obligé de notre couardise politique qui veut des collaborateurs au top niveau, sous payé.

Pourquoi refusons nous de reconnaître que cette qualité ça se paye … C'est comme au foot !!!



D'ou vient cette pratique incongrue qui veut que les Dircabs en reconnaissance de leur modération salariale soit récompenser par un Duché hautement rémunérateur, accompagné de jetons de présence dans de petites baronnies.


Combien de DIRCAB sont a tête de nos fleurons tricolores de la finance, des services ou de l'industrie ?

Gilles BERTIN


Nos menteurs de l'Assemblée Nationale

-->

Surtout pas de prison, pour nos politiques



Fin 2010, les députés planchent sur la loi sur la transparence financière de la vie politique.
En commission des Lois, une disposition a été adoptée prévoyant que les députés qui auraient «omis sciemment» de déclarer une partie de leur patrimoine ou auraient fourni «une évaluation mensongère» seraient passibles d'une peine de deux ans de prison et de 30 000 euros d'amende.
L'article est motivé car rien n’était prévue lorsque la déclaration était volontairement inexacte.
Et sans incrimination possible et poursuite pénale.
La disposition est en conformité avec la demande du premier ministre d'alors, un certain François Fillon, qui avait écrit le 30 juillet 2009 au président de la commission pour la transparence financière de la vie politique, se déclarant  «favorable à ce que des sanctions puissent être prononcées à l’encontre des personnes vous ayant adressé sciemment des déclarations retraçant de manière fausse ou incomplète l’état de leur patrimoine.»


Mais la disposition -entre autre n'est en revanche pas vraiment au goût de Christian Jacob et Jean-François Copé.


Le 20 décembre, un amendement portée par Christian Jacob (et  soutenu notamment par Jean-François Copé) demande tout bonnement la suppression de l'article, invoquant le fait que la disposition transformerait selon lui la Commission d'autorité administrative, «en autorité judiciaire».
L'amendement estimait inutile de rajouter une nouvelle incrimination pénale.


Il ne s'agit donc pas, comme le romance aujourd'hui Copé, de garder une amende  de 30 000 euros, et de supprimer la peine de prison... mais bel et bien de supprimer les deux.
Sauf que l'amendement génère un pataquès dans les travées de l'Assemblée, se faisant hacher menu par la gauche... et une bonne partie de la droite.
«Je ne peux qu’être opposé à cet amendement», déclare ainsi le rapporteur Charles de La Verpillière.
Le gouvernement, par la voix du ministre chargé des collectivités territoriales, Philippe Richert torpille ensuite l'argumentaire juridique déployé par Jacob et consorts :
«La sanction prévue, de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende au maximum, serait évidemment prononcée non par la commission elle-même, qui n’en a pas et qui ne saurait en avoir le pouvoir, mais par un juge»


Quant à Jean-Luc Warsmann, président (UMP) de la Commission des lois, il est catégorique :
«Non, mes chers collègues, il n’est pas possible de voter cet amendement de suppression. Depuis des années, la commission réclame une incrimination pénale. Comme celle-ci n’existe pas, elle a seulement le pouvoir de transmettre le dossier au parquet. Mais le procureur ne peut rien faire, puisque aucune loi ne prévoit de sanction».


Il faudra une suspension de séance pour permettre à l'UMP de trouver une solution et au président du groupe Christian Jacob, en minorité, de sauver la face.
Ce qui sera fait en retirant l'amendement de Jacob, et en proposant un deuxième amendement (adopté), prévoyant de conserver les 30 000 euros d'amende, et de supprimer la peine de prison.
Une solution à laquelle Christian Jacob s'est rallié à reculons, sans s'en cacher :
«je maintiens que je trouve dangereux ce dérapage qui, de fait, conduit à donner un pouvoir judiciaire à une autorité administrative».


Morale de l'histoire : Christian Jacob et Jean-François Copé sont bien responsables du fait que la peine de prison ait été supprimée.
Mais c'est en revanche en dépit de leur amendement initial que les 30 000 euros d'amende ont été sauvés.
Le tout est de savoir si le gouvernement a bien sorti un décret d'application, sinon même les
30 000€ sont passés a l'AS...

dimanche 14 avril 2013

UN PAYS et des patrons TRÈS RICHES

-->


De pauvres allemands



Selon une étude publiée par la BCE ce mardi, la fortune médiane des Allemands est la plus faible de la zone euro, 

celle des Chypriotes la deuxième plus élevée après les Luxembourgeois. 


Le classement des patrimoines médianes :


1. Luxembourg 398.000 euros
2. Chypre 267.000 euros
3. Malte 216.000 euros
4. Belgique 206.000 euros
5. Espagne 183.000 euros
6. Italie 174.000 euros
7. France 116.000 euros
8. Pays-Bas 104.000 euros
9. Grèce 102.000 euros
10. Slovénie 101.000 euros
11. Finlande 86.000 euros
12. Autriche 76.000 euros
13. Portugal 75.000 euros
14. Slovaquie 61.000 euros
15. Allemagne 51.000 euros

Source : BCE (les données pour l'Irlande et l'Estonie ne sont pas disponibles).


L'importance de l'immobilier


Enfin, la fortune calculée par la BCE prend en grande partie en compte la propriété immobilière. 
Or, en Allemagne, il est peu courant d'être propriétaire de son logement (seulement 44 % des ménages possèdent leur logement contre 70 à 80 % dans les pays du sud).
Par ailleurs, le stock de propriétés allemandes n'a guère gagné en valeur au cours des années qui ont précédé 2010, tandis que la bulle immobilière a fait exploser la valeur des biens des Chypriotes, des Irlandais ou des Espagnols. 
Tout ceci appartient désormais au passé.
Il y a eu la création artificielle et à crédit d'une richesse potentielle. 
Pour autant, selon la BCE, la fortune médiane des Allemands non-propriétaire de leur logement restait inférieur en 2010 de 37 % à celle des Chypriotes de la même catégorie.
En revanche, ils sont deux fois plus riches que les Grecs ou les Espagnols.


Des revenus favorables aux pays du nord

-->
En termes de revenus bruts annuels moyens, les pays du nord tiennent cependant le haut du pavé. 
 L'Allemagne est cinquième avec 44.000 euros par ménage, mais avec un ménage formé de 2,02 personnes, soit 37 % par exemple de moins que Chypre dont le revenu par ménage est de 43.000 euros.


Le chiffre du Portugal est de 20.000 euros, celui de la Grèce de 28.000, celui de l'Italie de 34.000. 


C'est surtout, l'utilisation de ces revenus qui est significative. 

A Chypre, en Grèce, au Portugal, on dépense plus de 30 % de ses revenus pour l'alimentation.

En Allemagne, ce niveau n'est que de 15,6 %, c'est le deuxième plus bas après les Pays-Bas (12,6 %). 

Bref, toutes les cigales ne vivent pas dans le luxe pendant que les fourmis travaillent à créer de la richesse !
 


vendredi 12 avril 2013

RICHES a partir de quoi?


« A quel salaire mensuel net peut-on dire qu’on
gagne bien sa vie aujourd’hui en FRANCE


En moyenne, les Français estiment qu’on est confortable à partir de

2683 €.

Les hommes placent la barre plus haut (2819 €) que les femmes (2558 €), tandis que plus on vieillit et plus on considère qu’il faut davantage d’argent (2215 € pour les 25-34 ans, contre 3178 € pour les 65 ans et plus).
Sans surprise, plus on est aisé, plus le curseur est haut : 2334 € lorsque le revenu du foyer est de moins de 1500 €, 3600 € lorsqu’il est de 4500 € et plus.
De même, on est moins gourmand à gauche (2506 €) qu’à droite (3046 €).


96% des Français jugent que les footballeurs du championnat de Ligue 1 sont «trop payés»

Toutefois, 3% considèrent qu'ils sont «normalement payés».

Dans le même registre, 88% des personnes interrogées estiment que les patrons du CAC 40 ont des rémunérations trop conséquentes.

A l'inverse, les ouvriers sont considérés comme «mal payés» par 85% des Français. Enfin, une majorité des personnes interrogées estiment «normalement payés» les médecins généralistes (62%), les dirigeants des PME (62%) et les enseignants (57%).


mardi 9 avril 2013

NOS DÉBATS DE MORALISATION POLITIQUE





Les Français sont en colère. Et leur colère est légitime.



L’affront dont l’ancien ministre du Budget c’est rendu coupable envers la République a été révélé librement par la presse, et fait l’objet d’une instruction libre par une justice enfin indépendante :


Ce sont bien là les deux seuls motifs de satisfaction qu’on puisse trouver à cette affaire.



Cette l'affaire J CAHUZAC ne doit pas nous faire oubliez que nous avons subit un affront encore plus fort sans émotion majeur ni dégoût.



Nous avons un ex-President de la République condamné par notre justice pénal et qui siège au Conseil Constitutionnelle :

JACQUES CHIRAC

lundi 8 avril 2013

La réponse d'un Riche investisseur Français



Xavier NIEL fondateur d'Iliad (Free, Le Monde) en profite pour affirmer sur un ton très sérieux qu’il ne détient pas de compte bancaire personnel dans un paradis fiscal.
En revanche, lorsqu’il est question d’investissements à l’étranger, Xavier Niel choisit la dérision.


"Est-ce que vous avez des investissements à l'étranger ?" lui demande-t-on sur Europe 1 :


Il répond alors : "Dans le monde entier", et précise que ces investissements ont été effectués dans "des start-up".  
 
Celles-ci sont-elles domiciliées dans des paradis fiscaux ? 
"Si vous cherchez, sûrement... puisque j'ai une boîte qui vend des chaussures en Suisse, donc je suis actionnaire d'une société suisse", a indiqué l'actionnaire du journal Le Monde.
Le groupe en question est le site de ventes de chaussures en ligne koala.ch.
Quant aux Iles Caïmans: "Je suis investisseur dans 800 ou 900 entreprises dans le monde, donc il y en a peut-être une aux (Iles) Caïmans qui fait du retraitement d'eaux", a-t-il ensuite ironisé.
J'ai déjà été condamné par le passé pour avoir détenu des comptes bancaires dans des pays à la fiscalité "réduite".


CAHUZAC va avoir rendu un grand service a notre democracie, nettoyer les Écurie d'Augias ou s’ébattaient nos riches fraudeurs français!!!!

Car il faut être déjà très riche pour se pouvoir se payer une banque off-shore!!!



samedi 6 avril 2013

Offshore Leaks

-->
-->

300000 fraudeurs débusqués



La vie risque de devenir plus compliquée pour les fraudeurs fiscaux ?



Après l’affaire du compte suisse de Jérôme Cahuzac, voici qu’une enquête journalistique mondiale, qui s’est baptisée «Offshore Leaks», a mis hier sur la place publique le nom de centaines de personnalités de toutes nationalités disposant de comptes bancaires ou de sociétés offshore dans des paradis fiscaux.



Dans cette liste figure un proche de François Hollande, Jean-Jacques Augier, comme l’a révélé le Monde. Le quotidien, choisi pour exploiter les données concernant la France, a pu identifier une centaine de personnalités françaises actives dans les paradis fiscaux et va dévoiler les noms «d’une dizaine d’entre eux».



A l’origine de ces révélations, il y a l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ), une organisation basée à Washington.



Un de ses membres s’est procuré un disque dur contenant 2,5 millions de mails et des informations sur 122 000 sociétés offshore (la plupart basés aux îles Vierges britanniques et à Singapour), ainsi que sur 12 000 intermédiaires. Il s’agit du plus important stock d’informations venues de l’intérieur sur les paradis fiscaux jamais obtenu par des médias.



L’ICIJ a ensuite contacté une quarantaine d’organes de presse internationaux (la BBC, le Guardian, le Washington Post…), qui ont eu accès à ces données confidentielles et ont pu enquêter.



Ces médias partenaires de l’ICIJ ont ainsi révélé qu’on trouve dans les listings des fraudeurs en tous genres : dentistes américains, «villageois grecs issus des classes moyennes», diamantaires belges, dirigeants étrangers, milliardaires et marchands d’armes. 
 
Mais aussi des responsables politiques. Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev aurait ainsi quatre sociétés offshore aux îles Vierges à son nom ou à celui de son épouse et de ses filles. 
L’ancien ministre des Finances de Mongolie, Bayartsogt Sangajav, aurait monté une société dans cette île par le biais d’un compte en Suisse. 
 
Figurent aussi dans la liste la célèbre collectionneuse d’art espagnole Carmen Thyssen-Bornemisza, la fille aînée de l’ancien dictateur philippin Ferdinand Marcos, et Olga Chouvalov, la femme d’Igor Chouvalov, un homme d’affaires proche de Vladimir Poutine.



Suite à ces révélations, la Grèce a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les comptes d’une centaine de sociétés offshore inconnues de ses services fiscaux, dont l’existence a été révélée par l’ICIJ.


Qui a founit a l'Etat Grec les 300 noms des sociétés ?
Moscovici a-t-il lui aussi une liste ?



Il y aurait 35 millions de Compte au monde ...



Ce n'est pas si simple d'ouvrir un compte.
La légalité sera en fonction des sommes versées et le coût de l’opération sera proportionnel a provenance des fonds (Surtout si ils proviennent de fraude fiscale, escroqueries en tout genre aux Etats , TVA, de magouilles comptables à l'intérieur des multinationales, des mafias en tout genre).

Par ailleurs, cette liste est particulièrement internationale et les comptes de français ne sont qu'une toute petite partie (normal, nous sommes 1% de la population mondiale) et ce fléau atteint des pays ou le taux d'impôt est parfois très raisonnable.


Voyez Chypre, par exemple: être une plaque tournante de ce business n'a pas permis à l'Etat d'engranger assez d'impôts et du coup ils sont très vulnérables.



La vérité est que les plus puissants ont corrompu tous les systèmes de contrôle et de décision.




Ainsi de Google ou Apple, qui ont mis des milliards à l'abri dans ces paradis.
Maintenant, ils voudraient réinjecter ce fric aux US mais en payant "peanuts" et font en ce moment même du lobbying en ce sens.
Google a jusqu'à maintenant payé 2,5% d'impôt sur le bénéfice aux USA...



Tous les dirigeants de PME qui ont du mal à investir rêvent d'être aussi peu taxés que ces énormes pompes à fric qui, au final, ne profitent que à une petite minorité, qui planque son fric à l'abri.



Le silence médiatique qui a entouré au Royaume-Uni des révélations des Offshore Leaks est facilement compréhensible.

Seul le Guardian, associé à l'enquête, a couvert l'affaire.
Ailleurs, c'est le silence radio.
Et pour cause, les propriétaires des titres britanniques sont souvent eux-mêmes immatriculés dans les zones offshores.
Les frères Barclays (Telegraph) sont résidents des îles anglo-normandes.
Le groupe News Corp de Rupert Murdoch (Sun, Times, Sunday Times) est composé de 800 sociétés, dont la plupart sont domiciliées dans un havre fiscal.
Il en est de même de Richard Desmond (Express), Evgeny Lebedev (Evening Standard, The Independent) ou Lord Rothermere (Daily Mail).
Quant au Financial Times, le grand quotidien des affaires, il ne pratique guère le journalisme d'investigation.
La City, Wall Street et les places asiatiques constituent après tout le premier client du journal aux pages saumon. 



Quid de notre presse françaises ?

Amnistie fiscale : la proposition de loi très décalée de 20 élus UMP ?







INDIGNEZ VOUS et MILITEZ

-->
HISTOIRE SE RÉPÈTE




LA PESTE BRUNE EST DE RETOUR




LE PROCHAIN HOLOCAUSTE


SERA-T-IL CONTRE


LES MUSULMANS


« L'homme est seul mammifère qui trébuche deux fois sur la même pierre !!! »

vendredi 5 avril 2013

Cahuzac le scénario machiavélique



Et si le mensonge n'était qu'une manœuvre pour mettre sa femme sur la paille (divorce) ?

L'ouverture du compte en Suisse chez USB date de 1992 .

Jérome CAHUZAC est donc protégé par une double prescription de 10 ans pour le délit « d 'évasion fiscale», le juge ne pourra donc que prononcer un « non lieu » *.

Une déclaration du compte aujourd'hui n'aurait aucune incidence pénale et fiscale.

Les Suisses ne donneront des informations sur les mouvements du compte que depuis 2006 pour les mêmes raisons, une prescription des faits de 6 ans .

Depuis 2009 le compte a été transféré à Singapour qui ne révélera jamais rien.

    * va dépendre de la date de l’ouverture du compte avant décembre 1992...
    *Si la source de Médiapart était J cahuzac lui même ?

jeudi 4 avril 2013

Un parti politique ideal




Un parti ouvert, où la frontière entre militants et sympathisants est facile à franchir.

Un parti où sauter le pas de l'adhésion est aisé.

parti où les idées et les capacités personnelles de ses membres sont recherchées, reconnues, valorisées et cultivées.

Un parti qui consulte largement syndicats, associations, mouvements associatifs.

Un parti où il fait bon militer, travailler et s'engager.

Un parti exemplaire, qui pratique sans états d'âme le non cumul des mandats.

Un parti qui traduise dans son organisation quotidienne l'égalité des sexes.

Un parti d'où le clientélisme et la fraude sont rigoureusement bannis.

Un parti encore plus à l'image de ses valeurs : humilité, simplicité, collégialité, responsabilité, humanité.

Un parti innovant du point de vue démocratique, dont les candidats sont désignés au terme d’un processus ouvert et transparent.

Un parti qui met au centre ses adhérents.

Un parti plus décentralisé qui rapproche de ses membres le pouvoir de décider. 
En un mot, un parti qui, par sa manière de débattre et de travailler .

Mariage pour tous


Filiation


Faudra-t-il dorénavant faire un teste ADN a la 

naissance pour confirmer la filiation 

de tous les enfants avant transcription sur le

livret de famille?

mercredi 3 avril 2013

Violée la république



JEROME
CAHUZAC


Une déflagration Nationale

Pour un délit mineur

dixit

notre collection de personnages

Politiques Sulfureux

depuis 20 ans

n'est pas exhaustive.

mardi 2 avril 2013

L'Allemagne




Après avoir mis à genoux tous les pays de l'UE qu'elle a surnommé le Club Med.

Elle vient les dépouiller de leurs diplômes qu'elle a affamés par ses plans d’austérité, afin de suppléer leur déficit de mains d’œuvre du fait de leur natalité catastrophique.

Et d'une politique économique Capitalo-Libérale Débridée .

Le déficit de travailleurs est estimé à six millions de personnes dont 2 millions de Techniciens et d’Ingénieurs d'ici a 2025

Pourquoi ne pas les employer sur place au soleil?

Vous ne manquez pas de filiales en Europe du Sud, c'étaient de bon clients !!!


Le premier site (www.fachkraefte-offensive.de), est disponible uniquement dans la langue de Goethe, a pour but de mettre en relation les travailleurs allemands et les entreprises dans des secteurs où la demande est forte (technologies, informatique, télécoms, médecine).

Le second (www.make-it-in-germany.com), davantage tourné vers l'étranger et qui dispose à ce titre d'une version en anglais, vise à vanter la qualité de vie en Allemagne ainsi qu'à faciliter la recherche d'emploi et l'installation des étrangers.

Le ministre de l'Economie Philipp Rösler :

"Avec nos portails internet, nous allons montrer aux travailleurs qualifiés de l'étranger pourquoi cela vaut la peine de vivre et de travailler en Allemagne. 

Surtout, nous allons leur montrer qu'ils sont sincèrement les bienvenus".